7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 04:56

birmanie 1166

Sympa, le Lac Inlé, une légère ressemblance avec le Tonlé Sap au Cambodge, cité lacustre, avec la vie afférente. J’ai été malade comme un chien, car il pleuvait et faisait très, très frisquet ! Heureusement, que c’est un endroit qui suscite la curiosité.

 birmanie 1113

Je crains, que d’içi quelques années, cela ressemble de plus en plus à un zoo touristique et il m’a semblé, et je m’en excuse, que les habitants en avaient marres d’être photographiés ! La rançon de la gloire.

birmanie 1112

Le lac Inle est un lac d'eau douce situé dans les montagnes de l'État Shan, dans l'est de la Birmanie.

birmanie 1108

 C'est une destination touristique majeure du pays, dont c'est le second plus grand lac, avec une surface estimée de 12 000 hectares, et un des plus hauts, à 884 m. Sa profondeur moyenne n'est que de 2,10 m à la saison sèche (profondeur maximale : 3,60 m)

birmanie 1109

Les habitants vivent dans quatre villes au bord du lac, dans de nombreux petits villages sur ses berges et sur le lac lui-même, dans des maisons de bois et de bambou tressé sur pilotis. Ils sont surtout pêcheurs et fermiers.

 birmanie 1123

 

Les transports sur le lac se font par bateau, soit pirogues traditionnelles, soit à moteur.

birmanie 1126

Les pêcheurs rament d'une façon unique, debout sur une jambe à la poupe et l'autre enroulée autour de la godille.

birmanie 1127

 Ceci leur permet de voir au-dessus des plantes qui couvrent une grande partie du lac (cependant les femmes rament de la manière courante, à la main, assises les jambes croisées à la poupe).

birmanie 1129

Les poissons pêchés dans le lac sont une des bases de l'alimentation.

birmanie 1130

Un plat courant est le htamin gyin, un mélange de riz fermenté et de poisson et/ou de pomme de terre, servi avec du hnapyan gyaw, "tofu birman[5]" littéralement : "frit deux fois".

birmanie 1132

Les habitants cultivent aussi des légumes et des fruits sur des jardins flottants.

birmanie 1133

 Ceux-ci sont formés de racines extraites des parties les plus profondes du lac, qui sont rassemblées en « nappes » ancrées par des piquets de bambous.

birmanie 1134

Ces jardins montent et descendent avec le niveau de l'eau, ce qui leur permet de résister aux inondations. Ils sont extrêmement fertiles, grâce à l'eau chargée de nutriments. Le riz est aussi cultivé sur les berges.

birmanie 1135

.

birmanie 1136

birmanie 1137

birmanie 1138

 birmanie 1139

 

 birmanie 1140

 birmanie 1296

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog