28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 05:12

birmanie 1281

Les artisans du lac Inlé sont remarquables, car travailler dans des conditions parfois inhumaines pour enrichir quelques riches propriétaires m’ont toujours apporté le dégoût.

 lac

Il faut savoir que ces artisans maîtrisant un savoir faire unique, sont rémunérés 3 USD par jour.

 birmanie 1142

Ce qui m’a troublé, c’est qu’en général , j’aime bien participer au développement de ces petites entreprises artisanales , en achetant bibelots, bracelets, pièces de soie etc., mais le prix exorbitant demandé , 100 USD pour une pièce de soie, jolie , mais hors de mon budget (à titre comparatif, on trouve sur Koh Dach, le même travail pour un prix dix fois inférieur),et que j’étais gêné de visiter ces échoppes et de partir les mains vides , sachant qu’aux marchés avoisinants, je trouverai ces objets, au dixième du prix .

 birmanie 1143

Je vois déjà la réaction des âmes bien pensante qui me feront remarquer, qu’il est nécessaire de faire vivre ces commerces.

 birmanie 1144

Le problème c‘est que l’escalade des prix arrivera à un point limite qui fera que les touristes n’achèteront plus et que ces artisans retourneront dans la misère la plus totale.

 birmanie 1145

Déjà, que pour ce pays qui m’a apporté beaucoup de surprises, j’y vois malgré une ouverture à la démocratie, un avenir morose.

 birmanie 1147

Les richesses seront toujours partagées entre les mains du pouvoir et la destruction annoncée résultante de l’afflux croissant des touristes vont irrémédiablement déséquilibrer la société de ce pays.

 birmanie 1149

 

birmanie 1150

 

 birmanie 1288

 

 birmanie 1290

 

 birmanie 1291

 birmanie 1292

 birmanie 1167

 birmanie 1168

 birmanie 1278

birmanie 1279

 

 birmanie 1280

 birmanie 1285

 

 En espérant qu’il s’agisse que d’une étape transitoire.

Partager cet article

commentaires

Emmanuel 03/10/2012


ça me manque ça !!

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog